Page
par page

Daniela Gregis 

NIDO

printemps*été 2024

"...le nid tisse les bois déplacés par le vent et défrichés par le temps, il conserve les merveilles des voyages et des rencontres qui sont la maison du monde. forêt parmi les bois, nous sommes brise et printemps sous des abris quotidiens faits de rêves futurs et de carnets de bord. le long du chemin, des objets et des essences se joignent à nos pas et enrichissent le sentier, le parfum de l'hélichryse, la rosée, le chant des cigales de l'après-midi. nous avons des poches pour ranger les baies et les couchers de soleil, des sacs pour porter les couleurs des fleurs, une ardoise, une cloche et des chaussures prêtes à soulever le foin qui pave l'été. le chemin offre des distances à habiter et des maisons à l'intérieur desquelles voyager, d'une mer à l'autre, personne ne s'arrête, nous sommes tous des vagabonds dans un monde en perpétuelle rotation"

Découvrir le blog