Adieu

Filtrer

Creator image

Isabelle Guédon et Benjamin Caron se sont rencontrés aux Sables d'Olonne. Le Paris d’Adieu est né de ces ambitions de prolonger des obsessions d’adolescents comme ces premières creepers achetées par Benjamin à Londres ou ces bottillons de jardiniers zippés du grand-père d’Isabelle. Ce fut une longue marche provinciale en route pour la capitale qu'ils entreprirent, où leurs collections de chaussures mixtes s’est ennoblie du souvenir d’une jeunesse pleine de sons et d’images.

Afficher en Grille Liste

4 articles

par page
Par ordre décroissant

Techniques et fabrication des chaussures Adieu

Poser de nouveaux intemporels à travers l’interprétation de codes situés dans l’inconscient collectif, ce qui rend ces modèles désirables et appropriables.Comme pour anoblir les modèles de la chaussure populaire.
La particularité des chaussures Adieu réside principalement dans sa semelle. Une semelle signature qui a été dessinée par Adieu et est fabriquée exclusivement pour Adieu. Cette semelle en crêpe, simple visuellement et sophistiquée dans sa réalisation, est composée d’une couche intermédiaire en mousse micro-cellulaire, utilisée habituellement pour les chaussures de sport, qui lui confère une légèreté inattendue : comme des sneakers. Le silence du crêpe et le patin en crêpe, sous la semelle, qui surélève de 3 mm et donne ainsi une grâce presque imperceptible à ces chaussures plates.
Ce sont des détails subtils mais des codes importants d’Adieu qui aime l’élégance de la discrétion. L’association d’une trépointe classique en cuir à une semelle plus casual au feeling sportswear illustre aussi le style Adieu et son envie d’apporter de nouveaux codes. Une couture “blake” traverse toutes les épaisseurs de cette semelle « signature ». La 2eme semelle ADIEU, en cuir et crêpe, conserve ces qualités.

 

Découvrir le blog